«Hands»: un film sur la fuite des cerveaux au Cameroun

«Hands»: un film sur la fuite des cerveaux au Cameroun

Le court métrage «Hands» de Frank Thierry Lea-Malle sorti en 2017 a ramené la question de la fuite des cerveaux, c'est-à-dire l'émigration de professionnels qualifiés. Dans son film «Hands», le cinéaste camerounaise met en avant une jeune femme Camerounaise, mais aussi et surtout médecin, qui a quitté son pays d'origine pour chercher de meilleures conditions de travail et de vie en Allemagne. Bien qu’elle soit chirurgienne, elle est finalement employée en Allemagne comme infirmière dans une clinique. Lea Malle nous présente le quotidien de la protagoniste, joué par Lucie Nang, avec toutes les pressions de la société environnante et à laquelle elle est exposée. Mais sa famille et ses amis camerounais ont des revendications.

Nous avons parlé avec le cinéaste et avons recueilli des informations sur son film, qui a reçu un écho positif dans la communauté des exilés de Camerounais émigrés.